Accéder au contenu principal

Imprimeurs : comment tirer parti des réseaux sociaux ?

Aller sur Internet pour un imprimeur, cela n'a rien d'évident : que dire ? Que montrer ? À qui ? Pourquoi ?

Et pourtant... Il y a tant à dire sur cet univers merveilleux qu'est l'imprimerie. Il s'agit d'un métier spécial, qui fascine et interpelle beaucoup de gens.
Voici quelques idées pour mettre en scène votre métier et vous raconter, dans l'optique d'accroître votre notoriété.

Tumblr ou Blogger : le point de départ
Vous avez un site web vitrine. C'est bien mais cela reste impersonnel. Créez un blog qui constituera le réceptacle de toutes vos autres activités sur les réseaux sociaux. Sur ce blog, racontez ou faites raconter votre quotidien. Les essais que vous faites, de nouveaux papiers que vous avez reçu, un salon auquel vous avez participé, un site que vous avez aimé... Vous pouvez également présenter vos plus belles réalisations ou prodiguer des conseils.

YouTube : vos vidéos
L'imprimerie est un métier visuel qui peut se raconter. N'hésitez pas à réaliser des vidéos, même réalisées de façon très amateur avec un téléphone portable. Ce qui compte c'est la spontanéité et la réalité. Montrez vos collaborateurs dans leur activité quotidienne, expliquez le processus de fabrication d'un imprimé, présentez une difficulté technique, réalisez des courtes vidéos sur le principe à faire / à ne pas faire.

Pinterest : votre book
Créez un véritable book en ligne en publiant vos plus belles réalisations sur Pinterest. D'une part, vous disposerez d'un portfolio actualisé. D'autre part, vous centraliserez des images que vous pourrez réutiliser dans vos autres canaux.

Twitter : votre fil d'actualité
Avec un compte Twitter, on peut faire beaucoup de choses. Bien sûr, relayer les infos publiées sur son blog, son YouTube ou son Pinterest. Mais pas que. On peut parler de son territoire, échanger sur les choses que l'on aime, parler avec ses clients dans un style informel, échanger avec des confrères. C'est un vecteur d'échange et de relation client très efficace.

Facebook : pour créer une audience
Facebook est un bon moyen de recycler les infos publiées sur d'autres canaux. Personnellement, je le vois surtout comme un moyen de donner la parole à ses clients en créant une petite communauté. Facebook a en effet cet avantage-là par rapport à d'autres réseaux : vos fans peuvent déposer des messages sur votre mur. N'hésitez pas non plus à y relayer toute info qui a trait à l'humain : offre d'emploi, de stage, photos de soirée, pot de départ à la retraite... Votre page Facebook doit incarner votre entreprise

Viadeo : pour recruter de nouveaux clients
Pour parler business, il vaut mieux utiliser les réseaux adaptés. Approcher un prospect via Facebook me semble déplacé. Par contre, par Viadeo, cela est naturel.
Repérez des clients potentiels depuis Twitter ou Facebook, puis travaillez votre base de prospection dans Viadeo. Abonnez-vous aux groupes qui comptent dans votre zone de prospection puis publiez une présentation de vos services. Ou envoyez un message direct aux personnes qui vous intéressent.
Vous pouvez également utiliser Viadeo pour trouver vos futurs collaborateurs, ça fonctionne plutôt bien.

Vous verrez, cela paiera.

****

Tous ces outils sont gratuits. Il ne vous en coûtera que du temps. Mais sincèrement, vous diposez là de beaux moyens pour développer la notoriété de votre imprimerie. A condition de jouer la carte de la sincérité et de l'authenticité, en évitant de tombet dans le piège du tout-publicitaire. Il y a un savant dosage à trouver.

Si vous voulez voir un imprimeur exemplaire dans ce domaine, je vous conseille Print O'Clock. Ils ont réussi en quelques années à exploiter avec talent les réseaux sociaux, et à créer simplement mais sincèrement une vrair communauté.

Commentaires

  1. Très bon article pour faire prendre conscience aux imprimeurs qu'internet n'est pas là pour les tuer mais est un formidable canal avec de formidables outils à leur disposition.

    Je rajouterais également que pour gérer tout ce travail efficacement et quotidiennement il faut une personne à temps plein. Ça s'appelle un community manager :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Chers lecteurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Une question qui revient souvent sur les ondes concerne l'automatisation de l'import de tableaux Excel dans Indesign. C'est un aspect très utile dans la vie d'un graphiste, et globalement mal appréhendé par la plupart d'entre eux. Il faut reconnaître qu'Excel n'est pas l'outil naturel du graphiste, c'est même plutôt un sujet de détestation et de moquerie.
Or force est de constater qu'Excel est utilisé par un grand nombre de clients pour travailler leurs données produits et leurs grilles de prix.
En d'autres termes, Excel est au marketeurs ce que Photoshop et Indesign sont aux graphistes : leur compagnon quotidien.

Lorsqu'un client vous soumet des données Excel à mettre en forme, deux options s'offrent donc à vous pour monter votre mise en page :
copier / coller les contenus et faire une mise en page “en dur”… méthode la plus courante mais qui comporte de nombreux inconvénients : perte de temps, répétition de tâches fastidieuses, aucu…

RGPD : la gestion des cookies au service du marketing éthique

Depuis l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données en mai dernier, la plupart des sites se sont ornés de bannières ou de bandeaux sur la protection de la vie privée. Je dis la plupart, car dans le eCommerce en particulier, pas mal de sites sont à la traine...
Malheureusement, qui dit bannière d’information sur la gestion des cookies ne signifie pas pour autant un respect de la réglementation, et au-delà, du consommateur. Il est important d’informer, mais aussi de permettre de doser finement ce que le client veut accepter ou non. Et que ce dosage soit véritablement suivi des faits.
La difficulté pour les marketeurs, c’est que la gestion des cookies signifie souvent pour eux une baisse d’activité, ou du moins de rentabilité de certains dispositifs de webmarketing. Le choix court-termiste de marketeurs ou de e-Commerçants consiste alors souvent à faire le minimum syndical : informer vaguement sans faciliter le libre-choix du consommateur.
Je pense sincèrement que ce…

Les Deliveroo de l’imprimerie débarquent à Paris

L’imprimerie express, livrée dans la journée, cela fait deux ans maintenant que l’on connaît dans quelques grandes villes de France. C’est un service proposé par les grands noms de l’imprimerie en ligne. 
Ce qui est nouveau, ce sont de jeunes startuppers qui transposent à l’imprimerie et à la reprographie le concept des repas livrés à domicile en vélo, comme Deliveroo. Deux startups françaises proposent ce service : Prynnt et Copees  Leur promesse ? Un service ultra rapide, moins cher que votre imprimante...
Je ne sais pas ce que ça va donner, en tout cas je plains les pauvres livreurs qui vont se trimballer une dizaine de rapports sur le dos... mais c’est intéressant de voir que de nouveaux modèles peuvent encore émerger dans le monde de l’imprimerie.
Amis imprimeurs, sachez vous inspirer de modèles issus d’autres secteurs !