En mai, l'audience des sites de web-to-print augmente de 24% en France



Le mois dernier, je vous présentais une analyse de l'audience des principaux sites d'imprimerie en ligne opérant en France, dans laquelle on découvrait – sans surprise malheureusement – que le trafic avait baissé de plus de 30% par rapport à février.  Je viens d'actualiser cette étude, toujours basée sur le logiciel Semrush, et elle montre un net regain de l'activité en mai : l'audience globale des sites analysés (il en manque plusieurs, dont les marques des groupes United Print et FlyerAlarm que je n'ai pas pu analyser) augmente de 24% par rapport à avril, atteignant le niveau de janvier 2020. Mais elle est toujours inférieure de 15% à la situation de référence de février 2020.

Comme le mois dernier, les performances des sites sont très variables : de nombreux opérateurs, parmi les majors notamment, accusent une baisse toujours importante de leur audience, très inférieure au niveau de février. Cette situation s'explique, selon moi, par la forte diminution des budgets d'acquisition de web marketing qui ont été annoncés par plusieurs directions de ces groupes, lors de la crise. A l'inverse, des opérateurs de plus petite taille, et bien ancrés sur des territoires, ont vu leur audience fortement augmenter, probablement "portés" par les produits anti-Covid ou de signalétique de déconfinement… 

L'observation des tendances de recherches de mots-clés sur Google Trends montre quant à elle une situation assez atone sur les imprimés. Les cartes de visite, les affiches et les flyers semblent repartir à la hausse. Stickers et packaging conservent une bonne dynamique, alors que les brochures et dépliants s'affaiblissent.



Il sera intéressant d'analyser le comportement des audiences en juin, une fois la vague des produits de déconfinement et des élections passée, pour voir si des dynamiques plus long-termites se dessinent.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Imprimerie : qui seront les gagnants et les perdants dans le monde post-Covid ?