Canva + Fedex : the rise of a new giant in online printing and design-to-print

 
Thanks to a LinkedIn post of Michael Fries, former CEO of OnlinePrinters, I saw this morning on Techcrunch that something new happened in online printing in North America. Since 2007, Fedex have been selling print to SMEs in the USA and Canada, through multiple agreements with Google and HP. I published an article in 2011 about it (wow, 9 years ago !). In the meanwhile, Canva - value at $ 3.2 bilion - was one of the fastest-growing startup in the world, providing a dramatic user experience for online design of banners, marketing material, slideshows and so on… Earlier this year, I considered that it was probably the next startup Amazon would purchase to enter the online printing market.
Today, Canva announced a partnership with Fedex to enable their customers to order prints of what they designed in this awesome editor. Fedex will take in charge printing and express delivery. As techcrunch explains, "Canva and FedEx customers alike will be able to use Canva’s extensive libraries of templates, images and illustrations to design print materials for their businesses, like disposable restaurant menus, new hours of operation, information around new safety policies in the wake of the pandemic and more."
 
From my perspective, this announcement is a new example of what is happening in the online printing industry : the landscape is changing and reorganizing around new players, while former leaders are loosing market shares as they aren’t able to imagine new models and new solutions. Following the cloud printing trend, Canva is reinventing the « templated-print » game, from a new perspective, focused on providing the best experience for non-designers. With Fedex, they’re creating something really new, adapted to the north american market’s requirements, that european online printers always failed to conquer.
 
 
 
===== VERSION FRANÇAISE =====
Grâce à un post de Michael Fries, ex-dirigeant de Onlinprinters, j’ai vu ce matin sur Techcrunch qu’une petite révolution venait de se dérouler dans l’imprimerie en ligne, en Amérique du Nord. Depuis 2007, Fedex vend des imprimés via des solutions de web-to-print et des accords avec HP ou Google. J’en parlais déjà en 2011. De son côté, la startup Canva s’est développé à une vitesse record, grâce à un éditeur en ligne particulièrement puissant et ergonomique, qui a séduit des millions d’utilisateurs professionnels et particuliers, non-spécialistes du design. En 2019, je considérais que ce serait l’une des acquisitions probables qu’Amazon ferait pour entrer dans l’imprimerie en ligne.
Finalement, c’est avec Fedex que Canva s’est associé pour permettre aux clients qui utilisent l’éditeur en ligne de commander des tirages papiers de leur design, Fedex se chargeant de l’impression et de la livraison. 
De mon point de vue, cette annonce est un nouvel exemple du bouleversement qui est en cours dans l’imprimerie en ligne : alors que les anciens leaders peinent à réinventer leur modèle, et restent englués dans des schémas de pensée dépassés, de nouvelles structures proposent des modèles innovants, avec des « paradigmes » totalement nouveaux. Suivant l’exemple du Cloud Printing, Canva réinvente ainsi l’impression à partir de templates, en partant de l’expérience utilisateur et de la facilité d’utilisation, pour les néophytes. Ainsi, avec Fedex, ils créent un modèle innovant, bien adapté à ce marché nord-américain que les imprimeurs en ligne européens ont toujours échoué à conquérir.
 
Sources : 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Imprimerie : qui seront les gagnants et les perdants dans le monde post-Covid ?