Les 12 pièges d'un projet web-to-print

 
Quand on se lance dans un projet d’imprimerie / personnalisation en ligne, les embûches ne manquent pas. Les risques de se « planter » sont nombreux, qu’il s’agisse de stratégie marketing, de méthodes de production ou de gestion de projet. A l’invitation de mes amis de Chili Publish, j’ai listé 12 pièges « fatals » fréquents dans les projets web-to-print, dans un article publié en anglais sur leur blog :
  1. Se jeter à corps perdu sur le web-to-print, sans réfléchir à sa stratégie
  2. Créer une marque distincte « par principe"
  3. Se focaliser sur la techno seulement
  4. Limiter le projet web-to-print aux services marketing & commercial
  5. Croire que lancer votre site suffira à attirer les clients
  6. Ne pas tenir compte du « time-to-market"
  7. Ne pas créer une architecture scalable et multiplier les goulets d'étranglements
  8. Penser que la personnalisation en ligne ne concerne pas le B2B
  9. Créer un enfer des templates
  10. Croire qu’un site unique peut adresser toutes les cibles
  11. Construire un château-fort isolé sur île, hermétique à son environnement
  12. Limiter le web-to-print, au print
 
Je vous invite à consulter l’article complet (en anglais) sur le blog de Chili Publish
 
Crédit photo : Chili Publish
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Imprimerie : qui seront les gagnants et les perdants dans le monde post-Covid ?