Avec SmartShop, DURST se renforce dans le web-to-print


"From Pixel to output"… telle est la promesse de Durst et de son éco-système logiciel. Mondialement connue pour l'excellence de ses machines d'impressions et de finition dans l'emballage, l'étiquette, le grand format ou le textile, Durst l'est moins pour les services complémentaires qu'elle propose aux imprimeurs, notamment au niveau des besoins de vente et de distribution en ligne.

Baptisée SmartShop, la suite logicielle de Durst dédiée au web-to-print apporte aux imprimeurs les fonctionnalités de calculs de prix, de présentation 3D des produits, de réalité augmentée, de distribution en modes B2C (public) ou B2B (closed shops), le tout connecté aux workflows DURST ou provenant d'autres éditeurs. Une extension "SmartShop Plus" ajoute un éditeur en ligne pour une personnalisation plus facile par le client, depuis son navigateur ou un module dédié au textile.



Les fonctionnalités de SmartShop sont très complètes :

  • base client
  • suivi de commandes
  • gestion de produits et de tarifs
  • calcul des coût de livraison + connexion aux service de transports (DHL, UPS…)
  • terminaux de paiement Paypal, Amazon Pay, Sofort,…
  • gestion de la facturation
  • gestion collaborative des tâches
  • gestion de contenu
  • médiathèque avec connecteur à des stocks images



Des add-ons permettent de basculer en mode multi-store, de calculer des prix à partir de grilles Excel, de connecter les boutiques à des services tiers via des API ou de gérer du packaging…





Durst workflow quant à lui propose du preflight, de la gestion de profils, de l'automatisation prépresse, des simulateurs de rendu colorimétrique…

Je ne vais pas passer en revue toute les fonctionnalités – elles sont nombreuses – mais vous pouvez tester l'outil depuis le site de démo de DURST.
Un exemple intéressant d'un point de vue personnel de l'éco-système que les fabricants de machines peuvent créer pour répondre aux nouveaux enjeux des imprimeurs.

Plus d'infos sur le site de DURST

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing