Manuscry ajoute une touche d'émotion aux relances commerciales

 



Abandon de panier, "churn" (baisse des commandes d'un client), anniversaire, vœux… en eCommerce les occasions de relancer ses clients pour conserver un lien ne manquent pas. Malheureusement, aujourd'hui, la plupart des marketeurs se contentent du canal email, dont la performance diminue de mois en mois, de messages Facebook ou de SMS, avec le risque croissant d'irriter l'utilisateur par cette intrusion dans sa sphère privée.

Certains ont d'ores et déjà intégré le print personnalisé dans le parcours d'achat, au niveau des étapes de relance. Soit par envoi postal, soit par asilage colis, comme je le conseillais dans un précédent post. La carte postale constitue un format très approprié pour marquer l'attention, mais si elle est rédigée en Times New Roman ou en Arial, cela perd un peu de sa spontanéité.

La startup Manuscry a eu l'idée brillante de combiner triggers marketing, carte postale et écriture manuscrite au stylo.

Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'une armée de lutins qui écrit à la main. Des robots simulent l'écriture manuscrite avec un stylo, sur une vraie carte postale. Même les enveloppes peuvent être rédigées de cette façon. 

Ce process n'enlève rien aux capacités de personnalisation, puisqu'il est tout à fait possible d'intégrer des données variables dans les contenus.



C'est très original : à l'heure du tout digital et du tout robotisé, ces cartes postales personnalisées vont apporter une touche très personnelle aux relations clients, avec la garantie qu'elles seront ouvertes et lues.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing