🗣Interview : L'Imprimeur du Roi, un positionnement atypique qui mise sur l'ennoblissement

 

Bonjour Vincent, merci d’accepter cette interview. Peux-tu nous présenter ton activité ?

Bonjour Ludovic. Je te remercie de m’accorder cet interview. Pour comprendre comment j’en suis arrivé à créer imprimeurduroi.com, un petit flashback s’impose. Suite à diverses expériences professionnelles de vente de produits et services en BtoB en France et à l’étranger, c’est en 2013 que je découvre avec passion le monde de l’imprimerie et du web-to-print avec l’Imprimerie Sipap Oudin. Je deviens à cette époque Chef de projet et met en ligne le site lasipap.fr, une imprimerie en ligne utilisant Prestashop et le moteur de calcul Clariprint. A ce stade, je m’étais beaucoup inspiré de ton livre « Où va l’Imprimerie ? » pour comprendre dans quoi je me lançais et pour définir les contours du projet.
Fort de cette expérience, j’acquière de solides connaissances dans la maitrise des outils de e-commerce (Prestashop), SEO, réseaux sociaux, analytics, emailing, procédés d’impression (offset, numérique), de finition (pelliculage, vernis), de façonnage (reliure, pliage), logiciels de conception (illustrator, indesign, photoshop), contrôle des fichiers (acrobat, pitstop) et ERP (Masterprint).
A force de rencontres et d’échanges, je fais le constat que beaucoup d’imprimeurs souhaitaient se lancer dans le web-to-print sans pour autant en avoir les ressources, les connaissances et les moyens sur un marché extrêmement compétitif.

Je quitte mes fonctions fin 2017 avec pour objectif que de répondre à cette problématique en réunissant sous une seule marque plusieurs imprimeurs. Je prends contact avec des Imprimeurs Français, des Façonniers, des distributeurs et des transporteurs afin de compléter clariprint de diverses bases de données reprenant toutes la chaine industrielle et logistique. C’est en 2019 que je concrétise la création de la SAS LIDR (phonétiquement se prononce L-I-D-R ou LEADER), acronyme de L’Imprimeur Du Roi, imaginé en référence au statut accordé aux imprimeurs de Paris, de province ou des colonies dès le XV siècle pour leur professionnalisme de premier plan (source Wikipédia).

Ainsi, on peut considérer LIDR comme une marketplace de parc machines d’imprimeurs dont les tarifs sont optimisés grâce à un algorithme de calcul intelligent par rapport aux capacités de production et de co-traitance. Concrètement un même produit peut être imprimé chez un imprimeur A, la finition chez l’imprimeur B et la reliure chez l’imprimeur C ou revenir à l’Imprimeur A pour être livré chez le client final. Le site intègre également un API de fournisseurs d’objets et textiles pur compléter l’offre. En conclusion, mon activité se résume à être la place de marché numérique des imprimeurs. 

Quel bilan et quels enseignements retires-tu de l’année écoulée ?

Cette année 2020 aura été pour LIDR la concrétisation de la politique de différenciation adopté.  Malgré un premier bilan négatif, malgré une période d’inactivité dû au Covid-19, on a enregistré une augmentation du nombre d’utilisateurs de +107%, une augmentation du CA de +69% avec un panier moyen de 432€HT en augmentation de 5,66% par rapport à 2019. Normal me diras-tu, je pars de 0. 


Par le plus pur des hasards, des produits spécifiques ont su trouver leur place et se hisser en première place des recherches sur Google :

  • L’impression d’oracles
  • L’impression de dépliants
  • L’impression sur papier Fedrigoni
  • L’impression sur papier Crush
  • L’impression sur papier Colorplan
  • L’impression sur papier Popset 

Qu'est-ce qui te différencie des imprimeurs en ligne mainstream du marché ?

L’Imprimeur Du Roi digitalise la plateforme de production d'imprimés. Il offre en ligne le même service que les Altavia ou Gutenberg Networks. Habituellement réservé aux grands annonceurs ce service sur-mesure multi-prestataires est ici démocratisé et mis à disposition des agences de communication, des entreprises, des freelances et des imprimeurs.
La capacité de calcul qu’offre le parc machine et la mise à jour des supports permet de créer des gammes de produits bien spécifiques encore jamais vu en ligne dont certaines sont des exclusivités mondiales.

 

Comment vois-tu le rôle de l’imprimeur-producteur de proximité dans le monde de l’imprimerie globalisé, avec toutes ces plateformes globalisées ?

L’Imprimeur producteur a une place prépondérante car c’est lui qui produit, sans quoi la plateforme globalisée n’existerait pas. Que serait Booking sans les hôtels ? L'imprimeur-producteur local doit se servir de son réseau de proximité pour promouvoir son savoir-faire et son savoir conseiller, afin de vendre des prestations interne et d'autres prestation externe venant élargir son offre.

Il doit voir l'Imprimeur du roi comme une communauté au service de chacun, chacun apportant son savoir-faire au bénéfice des clients directs web mais aussi de ses propres clients via l'offre élargie de LIDR. C'est pour cela que nous allons proposer aux agences un CRM à destination de leur force de vente intégrant la capacité de calcul de l’Imprimeur Du Roi. Je vois de plus en plus d’imprimeur-producteurs s’équiper de logiciel de personnalisation (Xmpie, Chilipublish) pour offrir un service d’e-procurment et augmenter leur chaine de valeur.

Ainsi, l’Imprimeur-producteur répond à des demandes de proximité et renforce également le lien avec ses clients locaux. Même si la tendance du web-to-print est en augmentation, occuper le terrain par des solutions clés en main et une présence physique renforce la relation de l’imprimeur avec ses clients professionnel.

Toutefois, pour des dossiers classiques, dans un monde digitalisé et globalisé, celui-ci se trouve confronté à être comparé avec des plateformes en ligne qui propose des tarifs très compétitifs sur des impressions en amalgame produites en France ou à l’étranger. Seul les dossiers complexes ne peuvent être comparés en ligne.

Quelles sont tes perspectives pour les mois à venir ?

Mes perspectives sont diverses et variées à court, moyen ou long terme. A court terme, avec le contexte que l’on vit, la priorité sera que de renforcer la présence en ligne de L’Imprimeur Du Roi pour attirer de nouveaux clients par la mise en place d’actions de communication (phoning, emailing, google ads, réseaux sociaux). Le Covid-19 a laissé de la place aux nouveaux entrants suite à la baisse des budgets. 

A moyen terme, de nouveaux produits feront leur apparition :

  • Création d’une ligne de produits PLV carton
  • Création de produits packaging (boites papier) avec forme de découpe et patte de collage.
  • Création de nouveaux produits flyers, cartes, dépliants et brochure par marque de papier.
  • Remontée des délais de livraison en prenant en compte toute la chaine industrielle et logistique.
  • Développement de nouvelles fonctionnalités clients en front office
  • Recruter des nouveaux partenaires
  • Multiplier les canaux de distribution
  • Multiplier les sources de revenus (SaaS). 
A long terme, je collabore étroitement avec les équipes d’Expert Solution pour améliorer la performance du logiciel Clariprint en intégrant de nouvelles fonctionnalités.
  • Développement d’une gamme de produits enveloppe.
  • Développement d’une gamme de produits autocopiants et sous-mains (calculateur de bloc et liasse)
  • Développement de nouvelle finitions (Pelliculage anti-rayure, pelliculage toilé)
  • Développement de nouveaux procédés d’impression (Sérigraphie, Flexographie, Rotatives), de façonnage (Couture Singer, rembordage, plieuse colleuse) et par conséquent intégration de parc machine spécialisé.

 

 

 Merci à toi Vincent pour ce partage extrêmement intéressant de ta vision du marché et de ton expérience. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

e-CRM : passez du Call Center au Contact Center pour mieux servir les clients de votre eCommerce

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?