Moo adapte son offre à l'asile colis pour répondre aux besoins croissants des e-Commerçants de tous poils

 
Dans une nouvelle campagne, Moo met en avant l’imprimé personnalisé comme moyen de créer un lien plus fort entre consommateurs et marques qui distribuent leurs produits en ligne. Au moment de l’ouverture du colis, le fameux ZMOT cher à Google, l’expérience est essentielle, et le print joue un rôle important pour véhiculer les valeurs et le sens du service des marques. Et aussi pour apporter une touche personnelle, gage du soin apporté à la préparation de la commande. De manière très simple et très épurée, à la sauce « Moo », l’imprimerie en ligne anglais qui se démène pour affronter la crise sanitaire fait le choix de mettre en avant le pouvoir des cartes de visite, des cartes postales et des autocollants pour enrichir l’expérience d’achat. Gamme qui pourrait (pourra ?) être complétée par du packaging.
 
 
Je trouve ce positionnement très intéressant : comme je vous l’indique régulièrement dans mes articles, le e-Commerce B2C est un secteur que l’imprimerie en ligne doit investir, pour convaincre les distributeurs de la puissance du print en asile colis. Pas de frais postaux, une logistique simplifiée, un coût bien moindre que des ad-words… à cette étape stratégique du parcours d’achat, le print est une arme très performante, mais encore sous-exploitée. 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing