Le print représente moins de 1% de l'empreinte carbone d'un citoyen allemand, selon BVDM

 
Dans la série « démystifions les idées reçues sur le print », Intergraf dans sa dernière newsletter a relayé une étude très intéressante de la fédération allemande de l’imprimerie BVDM sur la part que représente le print dans l’empreinte environnementale d’un citoyen d’Allemagne.
Le résultat est très intéressant :
  1. 42% sont générés par les biens de consommations divers
  2. 19% par les voyages et déplacements
  3. 18% par l'habitat
  4. 15% par l'alimentation
  5. 6% par l'électricité
  6. Moins de 1% par les produits imprimés
Voilà une pierre de plus à l’édifice, qui remet le poids des différents canaux, notamment digital, en balance…
 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing