Accéder au contenu principal

Will #Pinterest be the next Megaupload ?



Pinterest is one the fastest-growing social network ever. Everyone is currently talking about on blogs and tweets. On my own, I l-o-v-e it (see my board about w2).
It's so cute, so easy to "pin" any picture or video on aboard, and share it with friends or unknown people.
Pinterest is a mix between Flickr, Delicious and YouTube, with a slice of Twitter.

More and more people are convinced, especially women.

But wait... by pinning on my board a video I've liked , am I violating copyright rules ? Well... I think so, and many layers seem to think so.
Pinterest developers have designed a small opt-out script enabling webmasters to prevent their content from being "pinned". But it's just like if an anti-theft manufacturer said "if you don't put my anti-theft alarm on your car, you accept being robbed".
Many content pined on Pinterest boards are professional pictures, infographics or videos, of course protected by copyrights. In most of the case, owners appreciate being pined, because it generates traffic to their site. But for how long ?
I'm sure legal procedure for copyright infrigement will be soon launched against this new social network, for hosting and helping piracy.

In a way, Pinterest could be the new Megaupload, even if - for instance - it's free and ad-free.
No one clearly knows the business model behind Pinterest, but there must be one. And when cash starts to flow, lawyers will ring at the door.

May be there's a way to avoid this, while keeping what makes Pinterest so unique.
As I said previously, I love the way it works. What I'm looking for is just to highlight content I've loved, share them with friends, and keep a track of them in a thematic topic. And by the way, meet people that share the same interests as me.

I don't want to make piracy. I'm loving the girls and guys who did the job.

The main problem with Pinterest in my opinion is that pictures and videos are displayed / streamed in a popin, INSIDE Pinterest. If it worked just as a simple bookmarklet, displaying shorcuts to original content, the situation would be totally different. In my board, only small previews of pictures would be displayed : on click, I'ld redirected to the original source file, like in bookmarks.

The situation would be drastically different on a legal point of vue. And on a user-benefit point of view, nothing would be lost.
My hope is that Pinterest owners will find rapidly a way to keep their nice service alive while preserving copyrights.

See also: 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Une question qui revient souvent sur les ondes concerne l'automatisation de l'import de tableaux Excel dans Indesign. C'est un aspect très utile dans la vie d'un graphiste, et globalement mal appréhendé par la plupart d'entre eux. Il faut reconnaître qu'Excel n'est pas l'outil naturel du graphiste, c'est même plutôt un sujet de détestation et de moquerie.
Or force est de constater qu'Excel est utilisé par un grand nombre de clients pour travailler leurs données produits et leurs grilles de prix.
En d'autres termes, Excel est au marketeurs ce que Photoshop et Indesign sont aux graphistes : leur compagnon quotidien.

Lorsqu'un client vous soumet des données Excel à mettre en forme, deux options s'offrent donc à vous pour monter votre mise en page :
copier / coller les contenus et faire une mise en page “en dur”… méthode la plus courante mais qui comporte de nombreux inconvénients : perte de temps, répétition de tâches fastidieuses, aucu…

RGPD : la gestion des cookies au service du marketing éthique

Depuis l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données en mai dernier, la plupart des sites se sont ornés de bannières ou de bandeaux sur la protection de la vie privée. Je dis la plupart, car dans le eCommerce en particulier, pas mal de sites sont à la traine...
Malheureusement, qui dit bannière d’information sur la gestion des cookies ne signifie pas pour autant un respect de la réglementation, et au-delà, du consommateur. Il est important d’informer, mais aussi de permettre de doser finement ce que le client veut accepter ou non. Et que ce dosage soit véritablement suivi des faits.
La difficulté pour les marketeurs, c’est que la gestion des cookies signifie souvent pour eux une baisse d’activité, ou du moins de rentabilité de certains dispositifs de webmarketing. Le choix court-termiste de marketeurs ou de e-Commerçants consiste alors souvent à faire le minimum syndical : informer vaguement sans faciliter le libre-choix du consommateur.
Je pense sincèrement que ce…

Les Deliveroo de l’imprimerie débarquent à Paris

L’imprimerie express, livrée dans la journée, cela fait deux ans maintenant que l’on connaît dans quelques grandes villes de France. C’est un service proposé par les grands noms de l’imprimerie en ligne. 
Ce qui est nouveau, ce sont de jeunes startuppers qui transposent à l’imprimerie et à la reprographie le concept des repas livrés à domicile en vélo, comme Deliveroo. Deux startups françaises proposent ce service : Prynnt et Copees  Leur promesse ? Un service ultra rapide, moins cher que votre imprimante...
Je ne sais pas ce que ça va donner, en tout cas je plains les pauvres livreurs qui vont se trimballer une dizaine de rapports sur le dos... mais c’est intéressant de voir que de nouveaux modèles peuvent encore émerger dans le monde de l’imprimerie.
Amis imprimeurs, sachez vous inspirer de modèles issus d’autres secteurs !